Le site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

18/12/2017 Entretien avec Isabelle Giordano pour Romy Schneider film par film

Romy Schneider film par film, Gallimard

18/12/2017 Entretien avec Isabelle Giordano pour Romy Schneider film par film

 

La rencontre autour de Romy Schneider avec Isabelle Giordano pour le livre Romy Schnieider film par film a lieu le mercredi 20 décembre 2017 à la librairie à partir de 18 heures. Nous avons posé quelques questions à Isabelle Giordano et voici les réponses en attendant.

1) Romy Schneider, film par film est un beau livre qui retrace avec des illustrations la carrière de Romy Schneider décennie par décennie. Vous aviez déjà écrit un livre sur Romy Schneider intime. Il s'agit ici de nous permettre de comprendre la star et la femme en suivant son évolution d'actrice et ses choix de films. Pouvez-vous nous parler un peu de votre rapport personnel à Romy Schneider et nous préciser ce que vous avez voulu nous montrer de Romy grâce à ce livre ?

J'ai en effet écrit un premier livre sur Romy Schneider il y a qq années, car une série de photos inédites montrant la femme plus que l'actrice était rendue disponible. Ici j'ai trouvé particulièrement intéressant de feuilleter la vie d'une actrice à travers ses films et surtout d'avoir une vue d'ensemble sur sa filmographie. C'est tout l'intéret de cette collection. Un destin, mais aussi de vrais choix de films qui dressent au final une histoire passionnante.

2) Grâce à la filmographie chronologique du livre, on peut commencer avec les films de la période allemande qu'on peut avoir vus à la télévision. Il y a les Sissi bien évidemment, mais également d'autres films comme Victoria. On voit les différents visages de Romy à cette période. Et puis il y a la bascule de Plein Soleil à la fin des années 1950 et les films à venir avec les très grands metteurs en scène comme Visconti ou Welles. Que peut-on dire de la façon dont les choix des films sont alors faits et de l'évolution du jeu de Romy Schneider d'une période à l'autre ?

Chaque film de Romy raconte non seulement son évolution personnelle mais aussi un pan de notre propre histoire. Derrière le succès des Sissi, on peut lire la revanche d'un pays après guerre, les aspirations du public avide de s'évader en ces années de reconstruction. Plein Soleil est une photographie du désir d'émancipation des femmes. Qui mieux que Sautet a raconté la sociologie de la France des années 70. Avec Mathieu Guetta, nous avons pris beaucoup de plaisir à décortiquer la signification de ces films, leur impact à l'époque; c'est incroyable ce que l'on peut lire sur chacun des visages de Romy; et c'est sans doute pour cela aussi qu'elle a autant marqué et reste une icône unique.

3) Vous mettez par exemple en évidence une double dimension que l'on retrouve dans la filmographie de Romy Schneider : d'une part le travail de l'Histoire récente à la fois dans des films hollywoodiens et dans des films européens et d'autre part la confrontation avec un cinéma qui traite de l'actualité brûlante, un cinéma plus cérébral ou encore parfois directement engagé. On pense à Cavalier, Guy Gilles, Bevilacqa...

Ce sera je crois pour beaucoup une découverte : il existe plusieurs Romy, et Romy femme engagée, forte de convictions et de partis pris, signant des pétitions, soucieuse de justice et d'égalité, reste encore un peu méconnue. J'espère que ce sera pour certains lecteurs l'un des intérêts de ce livre. On soupçonne peu à quel point elle fut notamment très investie dans l'histoire de la construction d'Israël, ou encore dans la cause des femmes, un de ses grands sujets de discussion avec Sautet. Un film comme La Califfa est un vrai brûlot de defense du droit syndical. Elle fut une vraie militante pour la liberté.

4) Deux rencontres apparaissent comme particulièrement cruciales : il y a celle avec Sautet et celle avec Alain Delon. Pouvez-vous nous dire ce que les films que Romy Schneider a fait avec Alain Delon nous disent peut-être de leur relations et des influences qu'ils ont pu avoir l'un sur l'autre ?

Delon/Romy, c'est tout d'abord l'histoire d'un premier amour. C'est aussi une relation passionnelle, entre amour et désaccords. Puis vient le temps de la complicité. Au delà de cette grande histoire romanesque, il y a aussi deux acteurs à la formation opposée, venant de deux milieux sociaux très différents. Technique de jeu studieuse pour l'une, instinctive pour l'autre, ils vont beaucoup s'apporter et apprendre l'un de l'autre.

 

Entrée libre mercredi 20 décembre à partir de 18 heures au 15 rue Victor Cousin 75005 Paris et inscription gratuite possible :https://www.hoptosale.com/linscription/activite.php…

Leave a comment

You are commenting as guest.